Agricultures familiales durables : les premiers échos du nouvel exécutif régional sont (très) inquiétants

Depuis le mois de février, le réseau PAFaD tente d’obtenir des rendez-vous avec les nouveaux conseillers régionaux à l’agriculture et aux partenariats internationaux, afin de leur présenter nos propositions de soutien à l’agriculture familiale durable, sans succès à ce jour. 

Les premiers échos qui émanent tant des associations de soutien à l’agriculture familiale et paysanne durable dans notre région que des associations qui agissent en soutien aux paysans du Sud sont inquiétants.

Sur la coopération décentralisée

Le budget régional consacré à la coopération décentralisée subit une très forte diminution et passe à 2,9 millions d’euros, soit - 70% par rapport aux années précédentes !.  Avec cette décision, le nouvel exécutif régional remet en question la survie et les actions de nombreuses associations de solidarité internationale. Ainsi, de nombreux projets de soutien à l’agriculture paysanne au Sud devront être abandonnés, faute de financements. Exemple concret de cette baisse de financement : toute la coopération décentralisée avec le Mali a été suspendue.

Sur l’agriculture  

Contrairement au budget consacré à la coopération décentralisée, le budget consacré à l’agriculture reste constant. Pourtant, on peut s’inquiéter de l’allocation de ces ressources et des priorités budgétaires du service agriculture.

Les associations de soutien aux producteurs (installation-transmission, vente directe, agriculture durable et paysanne, accueil à la ferme…) s’inquiètent des décisions prises par le nouvel exécutif régional, notamment des diminutions importantes de financements.  En 2016, l’ensemble des associations de soutien aux initiatives d’agriculture durable est touché par des baisses de subventions du Conseil Régional, de 20 à 50 %. Pour les années à venir les perspectives sont tout aussi inquiétantes. Les associations ont lancé une pétition, qui a déjà recueillie plus de 10.000 signatures, pour demander à la région Auvergne-Rhône-Alpes de continuer à soutenir la pluralité des structures d'accompagnement aux producteurs, afin qu'elles puissent répondre aux besoins des acteurs locaux, paysans, ruraux et des citoyens, et agir pour des territoire ruraux dynamiques et vivants.

Le réseau PAFaD soutient la démarche menée par ces associations, qui jouent un rôle essentiel dans le soutien aux agricultures familiales durables dans notre région, et ainsi à la création d’emploi sur notre territoire, à la production d’une alimentation de qualité, au renforcement du lien ville-campagne.  

Signez la pétition ici : http://www.petitions24.net/pour_la_diversite_des_structures_daccompagnement_agricole

Partagez nos articles :