Agricultures Familiales Durables : les réponses de "L'humain d'abord avec la gauche républicaine et sociale"

Suite à l’interpellation faite par le réseau PAFaD aux candidats aux élections régionales, nous avons reçu une proposition de rencontre de la liste « l’humain d’abord avec la gauche républicaine et sociale ». Nous avons rencontré le 3 décembre 2015 Christiane Puthod, Vice-Présidente sortante déléguée à l’emploi, au dialogue et à l’innovation sociale, aux contrats territoriaux emploi formation - Candidate sur la Métropole de Lyon.

Etaient présents pour le réseau PAFaD : Carline Mainenti (AVSF), Hervé Derriennic (CADR) et Floriane Todoroff (CADR).

Après avoir rappelé l’importance de l’agriculture familiale durable, nous avons présenté nos propositions à la candidate de « l’humain d’abord ». Il s’en est suivi un échange riche et intéressant autour de la vision défendue par la liste « l’humain d’abord ».

Pour Christiane Puthod, la fusion avec une région agricole comme l’Auvergne peut être une chance car beaucoup de choses peuvent être faites sur la question agricole. Pour elle, il est important de travailler sur les filières de proximité, de la production à la distribution. Si beaucoup de choses ont été faites sur les circuits-courts, celle-ci regrette que la Région ne soit pas allée au bout des choses. Elle reconnait que de nombreuses actions sont à faire en faveur des filières de proximité.

Si la liste est élue, Cecile Cukierman et André Chassaigne proposent de mettre en place une grande conférence agricole où tous les acteurs pourront s’écouter les uns les autres, et où chacun pourra participer. Des groupes de travail seraient mis en place suite à cette conférence afin de préparer une délibération régionale.

En ce qui concerne la coopération décentralisée, Christiane Puthod a souligné que « la coopération décentralisée s’impose encore plus aujourd’hui qu’hier » au regard des enjeux actuels, entre autres ceux débattus par la COP21.  Si la liste est élue, la coopération décentralisée sera maintenue et amplifiée. Celle-ci devra être réfléchie avec davantage de transversalité, contrairement à ce qui a été fait jusqu’à aujourd’hui.

Une autre priorité de la liste sera de développer davantage de démocratie participative pour que les citoyens soient plus acteurs dans cette région. La question de la paix est également essentielle pour la liste de « l’humain d’abord ».

Nous remercions Chistiane Puthod pour cette rencontre !

Partagez nos articles :